Cités 64 – Christian Walter, La seconde quantification de la finance

La financiarisation de l’économie réelle est devenue à la fois un sujet de préoccupation pour la société dans son ensemble et un thème important des recherches actuelles en sciences sociales. Ainsi que l’ont montré de nombreux travaux ces dernières années, le rôle des instruments semble déterminant dans ce processus de financiarisation. Les outils de gestion, loin d’être uniquement des serviteurs de décisions politiques ou économiques, apparaissent bien davantage comme des transmetteurs de représentations scientifiques élaborées par la théorie financière, représentations pouvant inclure des modélisations mathématiques très abstraites. En ce sens, la théorie financière contemporaine façonne progressivement le monde social à son image, selon un processus qualifié de performativité de cette théorie : l’économie réelle est « provoquée » (dans le sens de « appelée à exister ») par l’économie financière théorique. Cette mise en forme soulève la question de l’arrière-plan théorique de la finance en raison même de ces effets sociétaux : quel est le credo caché de la finance ? Quel type de monde veut-on construire ?

Lire la suite dans Cités 64

Publicités